Ernst & Young : La fonction informatique au sein de l’entreprise en débat


Le bureau algérien du cabinet international Ernst & Young organise  mardi une rencontre de son club DSI (Directeurs des Systèmes d’Information) .

Rendez-vous désormais régulier, le club DSI permet de fédérer les expériences, et aux participants d’échanger sur les bonnes pratiques des entreprises algériennes, confrontées aux mêmes défis d’adaptation engendrés par les évolutions très rapides des  technologies de l’information, et des enjeux associés en termes de performance et de positionnement compétitif.

Espace d’échanges, ce Club s’adresse aussi bien aux décideurs qu’aux responsables informatiques, il concerne toutes les entreprises, qu’elles soient privées, publiques ou encore des administrations. La réunion du 8 février sera consacrée à une réflexion sur la problématique d’organisation :  » Mettre une organisation informatique en place pour répondre aux défis de l’entreprise  » Aujourd’hui, chaque entreprise, quelle que soit sa taille et son activité, se trouve confrontée à la nécessité de maîtriser et de piloter l’évolution de son système d’information. Cela est d’autant plus important que les Directions des Systèmes d’Information(DSI), en tant que structures  » support « , négligent souvent de se doter elles-mêmes d’outils et de méthodes de travail. Une organisation efficace de la fonction informatique et de ses processus devient à ce titre une composante clé qui doit être abordée sous différents angles comment articuler les relations de l’informatique avec les métiers ?

Quelle position dans l’organisation pour l’informatique, son responsable et ses équipes ? Quels rôles dans la conduite des projets et les transformations associées et comment les jouer ? Comment organiser les équipes, gérer les prestataires, assurer la maîtrise des connaissances? Comment permettre à la fonction SI (Systèmes d’Information) d’opérer efficacement son cœur de métier ? Le SI (Système d’Information) de la DSI (Direction des Systèmes d’Information): pourquoi, pour qui, comment, et selon quels référentiels et normes (ITIL, CobiT…) ?

C’est sur l’ensemble de ces sujets de fond que nous invitons les participants à dialoguer. Un partage avec nos spécialistes, des bonnes pratiques mais également des écueils à éviter, viendra enrichir les débats. Cet événement fait partie du cycle de conférences organisé par Ernst & Young sur la fonction informatique en Algérie. Notons par ailleurs que le bureau d’Alger du cabinet de conseil Ernst & Young, compte se hisser en cabinet indépendant d’ici 5 ans. La filiale française de ce cabinet a investi en Algérie dans la ressource humaine pour construire une entité juridique distincte.   Le cabinet dispose de 50 collaborateurs algériens depuis 2008 et le chiffre d’affaires du bureau d’Alger s’élève à 300 millions d’euros. (S/ LE MAGHREB)

Partagez cet article :
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
  • Wikio FR