GPS Algérie : Le GPS bientôt accessible au grand public algérien


Les services de géolocalisation par satellite (GPS) en Algérie seront accessibles au grand public à l’avenir, a annoncé mardi à Alger le ministre de la Poste et des technologies de l’information et de la communication (Mptic), Moussa Benhammadi. « Le citoyen est le premier bénéficiaire du nouveau système GPS. A l’avenir cette technologie sera à la portée de tous les citoyens, tout comme les autres moyens de communication utilisés actuellement », a-t-il déclaréen marge de la réunion du groupe de travail commun entre le ministère des Travaux publics et le Mptic.

A l’aide de cet outil, l’utilisateur « pourra être guidé dans son déplacement d’un point à un autre sur le réseau routier, même si l’itinéraire emprunté est inconnu pour l’automobiliste », a-t-il expliqué, sans donner, toutefois, d’échéance pour le lancement de cette prestation au grand public. Interrogé sur les prix qui seront appliqués à ces services pour le grand public, le ministre a affirmé qu’ »ils seront déterminés en fonction notamment du nombre d’opérateurs intervenant dans ce créneau ». « C’est la concurrence qui détermine le coût (des prestations GPS). (…) Et plus il y aura des clients utilisant cette technologie, on pourra maîtriser les coûts », a dit encore le ministre.

Mais à terme, a-t-il assuré, le citoyen n’aura à payer qu’une » modique somme » pour l’utilisation de ce système. Selon lui, les services GPS offerts actuellement en Algérie par l’unique opérateur public (Algérie télécom satellite ATS), sont destinés uniquement aux entreprises opérant notamment dans le secteur des services, et plus particulièrement les transports. M. Benhammadi a expliqué, à ce propos, que les applications du GPS permettent aux entreprises « de suivre en permanence et en temps réel la position de leurs parcs roulants, comme les autobus, les camions et les ambulances, ce qui permet à ces entreprises d’optimiser leur gestion. (S/ algerie-plus.com)