Paypal : vers une solution de paiement pour le monde réel ?


Face à la montée en puissance de la technologie de paiement mobile NFC, la plateforme de transferts électroniques Paypal entend bien diversifier ses activités en proposant aux consommateurs d’utiliser leur compte dans n’importe quelle boutique du monde réel.

Du Samsung Galaxy S aux prochains BlackBerry de RIM en passant par les futurs Windows Phone, les constructeurs de smartphones annoncent à tour de rôle l’intégration d’une puce NFC au sein de leurs prochains terminaux. Celle-ci permettra, entre autres, de procéder à des paiements sans contact tout en profitant des réductions promotionnelles directement au sein des magasins pourvus d’une borne de lecture compatible. Perçu comme la nouvelle génération de paiements, le NFC tient de belles promesses devant lui, surtout si l’on se base sur une étude du cabinet Juniper selon laquelle l’ensemble de ces transactions financières devrait atteindre 50 milliards de dollars d’ici 2014.

Le NFC est notamment soutenu par des géants tels que Google qui a récemment lancé son porte-feuille virtuel Google Wallet via lequel les utilisateurs seront en mesure de régler leurs achats mais également de gérer leurs coupons de réduction, leurs reçus et même leur permis de conduire. Face à cette annonce Paypal avait entamé des actions judiciaires contre le géant californien. Deux anciens employés de PayPal ont été accusés de piratage industriel et auraient permis à Google de voler des secrets commerciaux et stratégiques. L’un des deux, Osama Bedier, aurait dévoilé des informations confidentielles sur PayPal à Google. L’autre, Stephanie Tilenius, aurait servi d’intermédiaire au sein de Google pour le recrutement de Bedier.

Il faut dire que la filiale d’eBay semble avoir des ambitions proches de celles de Google Wallet. En effet, dans un entretien recueilli par ABC, le président de Paypal Scott Thompson déclare ainsi : « l’une des grandes tendances qui se déroule (…) à travers le monde, ce sont tous ces terminaux connectés au sein des chaines de distribution et nous percevons cela comme une énorme opportunité pour Paypal ». Il ajoute alors que la plateforme de paiement électronique pourrait devenir « une option de paiement à un point de vente parce que lorsque ce terminal est connecté à Internet il devient alors comme un ordinateur ».

L’idée que le consommateur puisse payer via son compte Paypal au supermarché du coin n’est donc pas si folle, d’autant que M. Thompson semble plutôt emballer par cette idée d’une « hausse incroyable et fascinante sur la totalité du marché nous concernant ». Plutôt que de distribuer de nouvelles cartes de crédit, Paypal prévoit trois options différentes, l’une d’entre elles étant bien entendu le paiement via le smartphone du consommateur. Sans plus de précisions, il ajoute que deux autres possibilités seront proposées. M. Thompson promet que celles-ci seront « uniques » et offriront « une nouvelle expérience » basée sur une « une nouvelle infrastructure ».

Reste à savoir ce que donneront ces travaux et si Paypal saura tirer parti de sa masse d’utilisateurs pour imposer sur le marché son prochain dispositif de paiement.(S/ Clubic.com)